Pourquoi les français sont réticents à l’achat de l’électrique ?

C’est bien une évidence. Les voitures électriques depuis leur apparition, font un véritable tabac. Spécifiquement en France où elles se sont plutôt bien installées sur le marché de l’automobile. Toutefois, bon nombre de français émettent encore des doutes sur l’achat d’un véhicule électrique. Pourquoi ? C’est ce que va vous expliquer cet article.

C’est quoi une voiture électrique ?

Il est dans l’ordre normal des choses de comprendre au premier abord ce qu’est une voiture électrique. Ce, bien avant de se pencher sur la raison expliquant les doutes des citoyens français. Eh bien, une voiture électrique n’est rien d’autre qu’un véhicule ayant pour source d’énergie, la batterie électrique.

Il faut savoir qu’il est divers types de batteries pour alimenter une voiture électrique. Celle rechargeable grâce à l’alimentation et celle qui s’auto-recharge lorsque le véhicule est en marche et roule. Depuis son entrée sur le marché, ce type de voiture a séduit quelques français. La belle preuve, les chiffres démontrent que la voiture électrique représente déjà environ 8% du marché de l’automobile. Un chiffre non négligeable. Surtout quand on réalise que cela a été possible rien qu’en 2 ans.

Pourquoi les français ont-ils des doutes quant à l’achat de l’électrique ?

Une chose est évidente, le concept de l’électrique est plaisant. Il suffit de s’en référer aux chiffres dans le champ précédent pour s’en rendre compte.

Néanmoins, il aurait été étonnant que tous les français aient accepté ce type de voiture à l’unisson. Ce, malgré le fait que les achats se multiplient. Cette défiance des citoyens français s’explique par les résultats d’un sondage. Sondage mené par Sixt, l’observatoire des mobilités. La voiture fait incontestablement partie du quotidien des français, puisqu’une grande majorité en est dépendante pour de nombreuses raisons valables les unes que les autres.

Nonobstant cela, environ 60% et plus de ceux qui ont subi l’enquête ne pensent pas passer à l’électrique. Ils conçoivent que ce type de véhicule se veut une mauvaise alternative ou solution. Particulièrement dans la lutte effective contre le réchauffement climatique. Et ce n’est pas tout.

Le prix élevé de la voiture électrique compris dans l’intervalle 20 à 90.000 euros reste un autre critère de défiance. Mis à part cela, il faut observer les insuffisantes performances de l’électrique. Les voitures avec cette source d’énergie n’offrent pas plus de 400 km en autonomie. Un inconvénient qui pour les français ne passe pas inaperçu. Pour finir, l’insuffisance de bornes pour le rechargement électrique vient boucler la boucle.

Comment acquérir une voiture électrique avec des aides ?

De tous les inconvénients évoqués par les français, celui du prix élevé peut être amélioré. Pour l’instant, bien évidemment. Comme vous le savez, des subventions sont disponibles pour aider et soutenir l’électrique. L’état français en offre d’ailleurs un. La prime à la conversion.

Cette aide comme son nom l’indique a pour but de changer un véhicule ancien en un plus neuf et plus vert. Avec une subvention pouvant atteindre les 6000 euros, vous pouvez vous offrir une voiture électrique. La subvention n’est profitable qu’à ceux et celles qui respectent certaines conditions ou certains critères définis au préalable.